Inauguration de la fresque restaurée relatant l’épisode de la signature de la Paix de Fexhe. 

Cette oeuvre, située dans l’un des escaliers majestueux menant à la salle des Pas Perdus du Palais provincial de Liège, fut réalisée en 1890 par le peintre Emile Delperée. Plus d’un siècle plus tard, les affres du temps l’ont quelque peu altérée au point de mériter un sérieux rafraichissement. Depuis ce 10 septembre 2016, il sera à nouveau possible de se plonger dans l’Histoire de la Principauté en contemplant cette représentation d’un événement constitutif de la citoyenneté liégeoise.

Après des années de conflits entre le clergé, la noblesse et la bourgeoisie en Principauté de Liège, avec comme point d’orgue une confrontation violente connue sous le nom de « Mal SaintMartin », la Paix de Fexhe est signée le 18 juin 1316. Cette charte constitutionnelle partage le pouvoir entre le Prince et le pays (clergé, noblesse et bourgeoisie) et accorde un ensemble de libertés aux Liégeois. Elle instaure la primauté de la loi sur celui qui l’exerce, garantit la liberté individuelle et s’oppose aux jugements arbitraires, tout en instaurant un pouvoir législatif représentatif de différentes classes de la population. La conquête puis la défense de ces libertés constituent un fil conducteur de l’histoire liégeoise : lors du pillage de Liège par Charles le Téméraire en 1468, le Perron fut enlevé aux Liégeois et la Paix de Fexhe abolie. Après la mort de ce dernier en 1477, sa fille Marie de Bourgogne rend aux Liégeois leur symbole désormais identitaire. La défense des libertés liégeoises face au Prince-Évêque, partisan d’un ordre conservateur, fut notamment l’une des sources originelles de la Révolution liégeoise en 1789.

Rappelons que le nom complet de l’oeuvre est « Le Prince-Évêque Adolphe de la Marck obligé d’accorder aux Liégeois la Paix de Fexhe (1316) ». On y voit l’Évêque qui jure sur son épée et sur un livre sacré (symboles du Prince et de l’Évêque). Un des deux bourgmestres, en rouge, montre la charte à signer tandis qu’un moine à genoux tient la croix.

La Province de Liège consacre un budget de 50.000 € à la rénovation de cette oeuvre. Le 700e anniversaire de la Paix de Fexhe fait partie des événements commémorés lors de l’année « Debout Citoyen » en 2016.

Liège, Palais provincial-Place Saint-Lambert.

Quand

Le 10 septembre 2016.

Combien

Accès gratuit.

Qui

Contact

Province de Liège 

Michel Marechal Inspecteur général (Service Technique et Infrastructures) 

04/230 48 69